Un maire du Haut-Rhin traite Macron de «menteur», la réponse ne se fait pas attendre

Irrité par la fermeture de deux écoles de sa commune, le maire du village de Roggenhouse (68) a décidé d’écrire au Président de la République, pour lui reprocher un «mensonge» car celui-ci avait promis de ne plus fermer d’établissements scolaires. À peine quelques jours plus tard, l’élu a toutefois obtenu une réponse positive.

Le maire de Roggenhouse, dans le Haut-Rhin, a écrit une lettre à Emmanuel Macron, le traitant de «menteur». L’élu a décidé d’écrire au chef de l’État car il était furieux de voir que deux écoles de son village de 470 habitants, situé au sud de Colmar, avaient été fermées, rapporte France Bleu Haut-Rhin.

D’après le site d’information, l’école maternelle de cette petite commune a fermé l’an dernier, tandis que l’école primaire subira également le même sort en cette rentrée.

Selon le média, le maire est indigné car le Président avait promis lors d’une conférence de presse le 25 avril 2019 de ne plus fermer d’écoles. L’élu a indiqué qu’il a pris sa «plus belle plume» pour dire au chef d’État ce qu’il en pensait.

«Je l’ai remercié de nous avoir deux fois menti pendant sa campagne et le 25 avril», confie l’édile à France Bleu.

Pourtant, jeudi 29 août, l’élu a reçu une réponse inattendue à sa lettre de la part de l’inspection académique. Le courrier en question lui a assuré de la réouverture de l’école maternelle et du maintien de l’école primaire dans la commune. En outre, les deux établissements devraient compter respectivement neuf et 12 élèves.

fr.sputniknews.com