Un professeur italien dévoile l’imposture liée au Covid-19

Le grand professeur italien Stefano Montanari a jeté un pavé dans la mare, en dénonçant un certain nombre de contre-vérités sur le Covid-19. Ce médecin, fort de ses quarante années d’expérience, a révélé que toutes les mesures barrières sont aussi inefficaces qu’un « grillage en bois contre les moustiques ». « Non seulement les masques, les gants et le confinement ne servent à rien contre l’épidémie, mais il n’y aura jamais de vaccin », a confié le professeur qui explique l’hécatombe qui a endeuillé son pays par l’état de délabrement général du système de santé en Italie.

« À quoi bon porter des gants qui sont un véritable foyer de virus, alors que notre peau est intelligente ? Quant au masque, si celui qui le porte est contaminé, il devra le changer toutes les deux ou trois minutes, sinon cela ne servirait à rien », a-t-il fait savoir, en ajoutant que « quand une personne asymptomatique est informée qu’elle est atteinte du Covid-19, elle sera terrorisée et se confinera en se privant de vitamine D et verra son état psychologique se dégrader en raison de l’absence de perspectives et des craintes pour son avenir ».

« Durant les dix dernières années, la médecine italienne a été détruite, des services voire des hôpitaux entiers ont été fermés », a affirmé le professeur Stefano Montanari, en soulignant que de nombreux licenciements ont été opérés dans le secteur de la santé et que le budget qui lui est alloué est allé en décroissant ces dix dernières années, sans parler de la corruption qui gangrène l’État, « si bien que ce qui revient à 10 euros ailleurs coûte le double en Italie », a-t-il dénoncé. « Le peu d’argent qui a été consacré au secteur a été mal utilisé. Vingt-sept millions de doses de vaccin contre la grippe porcine ont fini à la poubelle alors qu’il n’y a pas de moyens pour acquérir des respirateurs », fulmine le professeur, en indiquant que « les hôpitaux italiens n’étaient pas préparés pour accueillir les malades souffrant des complications du Covid-19 ». Selon lui, « c’est cette incapacité qui a rendu ce virus aussi fulgurant ». « Le problème, ce n’est pas ce virus qui existait déjà. Je ne peux pas attester qu’il a été produit en laboratoire ou est causé par les chauves-souris, mais je peux confirmer que ce virus mute si rapidement que le germe pathogène s’est propagé en Italie n’est pas le même qu’en Chine ou en Allemagne », a-t-il affirmé.

Le professeur Stefano Montanari est, par ailleurs, catégorique : « Le nombre de morts par le coronavirus est bas et tous les autres décès sont dus à d’autres pathologies ». « Si nous devions tester toute la population en Italie, nous constaterions que la moitié a réagi positivement au virus car ce dernier a développé un anticorps naturel et tout ce qui se dit sur le vaccin, dans ces conditions, est une imposture mondiale vu que le virus mute de façon tellement rapide qu’on ne pourra pas suivre cette mutation et mettre au point le vaccin nécessaire à chaque fois », a-t-il fait remarquer, en se disant convaincu que la vaccination contre les virus à couronne « est un gros mensonge des grands groupes pharmaceutiques. Je suis certain qu’ils finiront par imposer ce nouveau vaccin à l’ensemble de la population, ce qui leur permettra d’engranger des milliards de dollars ».

« Le confinement tuera plus de gens que le virus lui-même et c’est peut-être cela le but de ceux qui ont propagé la terreur sur le Covid-19 », constate ce professeur italien de renom. « Toutes les entreprises économiques sont fermées hormis les Bourses. Aussi, ces entreprises peuvent être rachetées à des prix dérisoires. Leurs heureux acquéreurs deviendront encore plus riches une fois le confinement levé », a-t-il dit.

Et de conclure : « Je crois que tout ceci a été manigancé à des fins lucratives, car les laboratoires vont nous sortir un vaccin qu’ils présenteront comme la panacée et qui leur permettra de gagner des milliards, alors qu’il ne sera efficace que contre une seule forme de ce virus qui mute de manière furtive ».

source : https://les7duquebec.net

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.