Une alliance militaire irano-chinoise sera-t-elle créée contre les USA ?

Loin des médias dominants se déroule en ce moment même à Pékin une très importante visite du chef d’état-major des forces armées iraniennes, le général Baqeri, qui s’y est rendu à l’invitation de son homologue chinois.

La région du golfe Persique et du détroit d’Hormuz, que cherchent à déstabiliser les États-Unis et leurs alliés, est d’une importance vitale pour la Chine, qui pourrait s’y engager militairement si l’Iran en décidait ainsi.

Une alliance militaire irano-chinoise sera-t-elle créée contre les USA ?

L’Iran prêt à transférer ses expériences de guerre à l’Université de défense nationale de Chine

À Pekin, le chef d’état-major des forces armées iraniennes a déclaré que Téhéran était disposé à partager ses expériences de guerre avec les forces armées chinoises.

En effet, hier, jeudi, 12 septembre, le général Baqeri a affirmé lors de sa rencontre avec le recteur de l’université de défense nationale de Chine que l’université de défense nationale de la RII était prête pour échanger ses expériences acquises au cours des précédentes guerres dans la région.

« L’Université de défense nationale de la RII est prête pour mettre ses expériences à la disposition de  l’Université de défense nationale chinoise afin de renforcer ses relations en matière de défense avec  Pékin ».

Le général Bagheri a ajouté:

« Ces dernières années, les relations sino-iraniennes ont évolué pour devenir des relations stratégiques et elles s’améliorent d’ailleurs de jour en jour. Les forces armées des deux pays entretiennent de bonnes relations dans divers domaines, notamment dans les domaines éducatif et scientifique. »

« Le monde est en marche vers le développement et il est en même temps confronté à différents défis qu’il convient d’examiner de près », a indiqué le général Baqeri à l’adresse du recteur de l’Université de la Défense nationale de l’Armée populaire de libération.

« L’université est le meilleur endroit pour y effectuer des activités de recherche», a-t-il expliqué.

« De bonnes relations bilatérales entre l’Iran et la Chine auront pour effet l’instauration de la paix et de la stabilité dans la région. De bonnes relations sont dans l’intérêt des deux pays et la Chine cherche à développer ces relations », a déclaré le recteur de l’université chinoise, le général Wu Jieming.

« Avec le développement et le renforcement des rapports politiques entre les deux pays, les relations entre les forces armées des deux pays se sont également développées, de sorte qu’au cours de ces dernières années, ces dernières ont eu d’excellents échanges dans divers domaines, notamment dans les domaines technique et éducatif », a-t-il souligné.

Il a affirmé aussi que lors de prochaines étapes, il y aurait des accords bilatéraux qui seraient signés et mis en application en ajoutant :

«  L’université de la Défense nationale de l’Armée populaire de libération, comme la plus grande université de défense du pays, souhaite développer les relations universitaires avec l’Iran ».

Par RSA Avec Presstv