UNE DOUZAINE D’ARRESTATIONS ET UN MINISTRE MOUILLÉ DANS UN TRAFIC DE PASSEPORTS DIPLOMATIQUES EN GAMBIE

Dans un communiqué publié ce lundi, le porte-parole du gouvernement gambien fait état de l’arrestation d’une douzaine de personnes à travers le pays et à l’étranger, en lien avec le trafic de passeports diplomatiques. Cela fait suite au démantèlement d’un vaste réseau qui délivrait des passeports diplomatiques. Par ailleurs, une lettre du ministre de la Justice dans laquelle il formule une demande de passeports diplomatiques pour des membres de sa famille, a fuité et circule actuellement sur les réseaux sociaux. Suscitant une vive controverse parmi les internautes gambiens qui dénoncent la gestion de la délivrance de ce précieux document.

UNE DOUZAINE D’ARRESTATIONS ET UN MINISTRE MOUILLÉ DANS UN TRAFIC DE PASSEPORTS DIPLOMATIQUES EN GAMBIE

BANJUL – Selon le communiqué du gouvernement rendu public ce lundi, la présidence de la République est actuellement en train de diligenter une enquête approfondie pour faire la lumière sur cette affaire qui alimente une vive polémique en Gambie.

Une mesure pour rassurer l’opinion suite au démantèlement de ce réseau de trafic de passeports diplomatiques impliquant de hauts fonctionnaires accusés d’avoir frauduleusement aidé des personnes à acquérir ces précieux documents. A en croire Ebrima Sankaré, le porte-parole du gouvernement, une tolérance zéro sera appliquée sur cette affaire et le gouvernement entend protéger personne. Pour Banjul donc, il y va de l’image du pays à préserver. Affirmant être « conscient de la gravité de la situation et de ses conséquences, le ministère des Affaires étrangères convoquera prochainement une réunion avec les représentations diplomatiques.

UNE CONTROVERSE QUI MOUILLE LE MINISTRE DE LA JUSTICE

Mais, malheureusement pour le gouvernement, une lettre de commande de passeports diplomatiques du ministre gambien de la Justice circule depuis ce week-end sur les réseaux sociaux. Dans cette missive, Abubacar Tambadou exprime une demande de passeports diplomatiques pour plusieurs membres de sa famille. Une affaire qui a choqué les internautes gambiens qui réclament que cette affaire soit tirée au clair. Parmi les personnes arrêtées figurent des fonctionnaires de la Présidence, du ministère des affaires étrangères et d’autres Gambiens vivant en Allemagne.

UNE DOUZAINE D’ARRESTATIONS ET UN MINISTRE MOUILLÉ DANS UN TRAFIC DE PASSEPORTS DIPLOMATIQUES EN GAMBIE


Abubacar Tambadou

À la suite d’intenses enquêtes sur des allégations d’acquisition frauduleuse de passeports diplomatiques, le gouvernement gambien, qui collabore avec nos partenaires internationaux, est heureux de signaler l’arrestation de plusieurs personnes en Allemagne qui fournissent actuellement des informations essentielles aux autorités. Des arrestations similaires en Gambie ont également ouvert la voie à ce vaste réseau criminel.

Depuis que les informations concernant les passeports diplomatiques ont été diffusées, le gouvernement a rapidement constitué un groupe de travail composé de responsables des forces de police gambiennes, du département de l’immigration et du service de renseignement de l’État (SIS), chargé d’enquêter de manière adéquate et de poursuivre en justice tous ceux qui se seraient rendus complices de la vente, de la passation des marchés, fabrication et acquisition illégale de passeports diplomatiques gambiens. Le groupe de travail procédera également à un inventaire complet de tous les passeports diplomatiques délivrés depuis 2016 avec des vérifications de tous les profils de leurs détenteurs.

UN GROUPE DE TRAVAIL À PIED D’ŒUVRE

Jusqu’à présent, plus d’une douzaine de citoyens et d’étrangers ont été appréhendés. À mesure que les enquêtes s’élargissent, de nombreux autres suspects peuvent être arrêtés ou interrogés. Le public est prié de coopérer pleinement avec les enquêteurs et, dans la mesure du possible, de fournir des informations cruciales pouvant être utiles au groupe de travail.

En droit gambien, la délivrance des passeports diplomatiques incombe exclusivement à la Présidence et les personnes qui ont obtenu leur passeport légitimement en utilisant les voies procédurales établies ne font pas l’objet de la présente enquête pénale qui vise les personnes qui ont sciemment agi illégalement, en falsifiant des documents, en aidant ou en encourageant la vente, l’achat et l’acquisition de ce précieux document national.

ADAMA BARROW PROMET DE NE PROTÉGER PERSONNE

UNE DOUZAINE D’ARRESTATIONS ET UN MINISTRE MOUILLÉ DANS UN TRAFIC DE PASSEPORTS DIPLOMATIQUES EN GAMBIE

Le Président Adama Barrow, en sa qualité d’autorité unique chargée de l’approbation des passeports diplomatiques, a demandé une enquête exhaustive, rapide et efficace, soucieux qu’il est de la bonne image de la Gambie. M. Barrow a clairement déclaré qu’il « n’y aura pas de vaches sacrées ; personne ne sera épargnée dans ces enquêtes, quel que soit son poste, et tous ceux qui se trouveraient en manque, seront confrontés à toute la portée de la loi ».

Par conséquent, conscient de la gravité de la situation et de ses conséquences potentielles sur les obligations internationales de la Gambie en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, le ministère des Affaires étrangères (MOFA) organisera prochainement une réunion avec des membres du corps diplomatique et consulaire. pour aborder immédiatement cette question et des problèmes urgents similaires.