Une femme enceinte poursuit en justice un livreur de préservatifs

AfrikMag
Une femme de Xuzhou, dans la province du Jiangsu, en Chine, poursuit en justice un livreur de préservatifs pour les avoir livrés en retard, ce qui lui aurait valu une grossesse

La femme du nom de Su, aurait demandé à son petit-ami de rester chez elle le mois dernier. Dans le feu de l’action, le couple a décidé d’avoir des rapports sexuels, mais Su a réalisé qu’elle ne possédait pas de préservatif en ce moment, selon China Press via World of Buzz.

Su a ensuite passé une commande sur une application mobile, mais a précisé que la commande pouvait prendre jusqu’à 20 minutes avant d’être livrée. En attendant, elle a décidé de prendre une douche, mais sa commande a été retardée en raison des conditions météorologiques.

La femme et son petit ami sont devenus impatients et ont donc décidé de faire l’amour sans protection. Le livreur est arrivé à la maison de Su 28 minutes après la commande. Un mois après l’incident, Su a été bouleversée d’apprendre qu’elle était enceinte et la dernière fois qu’elle a eu des rapports sexuels non protégés, c’est lorsque le livreur est venu en retard.

La femme a ensuite poursuivi le livreur en justice et réclame 30 000 yuans (4 206 dollars) afin de couvrir les frais d’accouchement , les frais de nutrition et les frais médicaux.

Elle a également blâmé le livreur en disant: «Si seulement vous étiez arrivé à l’heure, ce genre de chose ne se serait pas arrivé!»

Cependant, l’homme a refusé de payer le montant et a déclaré qu’il «ne voulait rien à voir avec elle”.