Une fusée chinoise aurait causé des chutes de débris en Afrique

Le 5 mai dernier, la Chine a procédé au lancement de la Long March 5B, sa puissante fusée. Il s’agissait de la première opération de ce genre avec ce type de fusées, et si la mission en soi fut un succès qui permit de tester l’appareil en mettant des machines expérimentales en orbite, la suite des opérations ne s’est pas exactement déroulée comme prévu. En effet, à la fin du lancement, plutôt que de retomber directement sur Terre, le coeur de la fusée est resté en orbite très basse.

Cette orbite était cependant très instable, mais la chute finale était prévue pour ce début de semaine. Et si les premiers rapports indiquaient que la fusée était retombée dans l’océan Atlantique, les habitants de l’ouest de l’Afrique ont été nombreux à signaler que des débris métalliques étaient tombés du ciel sur le territoire. On parle notamment du village de Mahounou, en Côte d’Ivoire, où un objet métallique de douze mètres de long a atterri. Coïncidence, le village se trouve proche de Bocanda, qui est précisément sur les projections de la trajectoire de descente de l’appareil chinois. Le pays n’a pas encore réagi, restant comme à son habitude très discret en ce qui concerne les détails de son programme spatial.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.