Une voiture de police Un individu proférant des propos antisémites tente de s’introduire dans une école juive de Nice

Mardi 29 octobre une tentative d’intrusion dans une école juive a été entreprise à Nice, selon un communiqué de Christian Estrosi. Le maire l’a qualifiée d’acte intolérable.

Mardi 29 octobre au matin, un individu a tenté de pénétrer dans l’école juive Or Torah de Nice avec menaces et propos antisémites, a annoncé Christian Estrosi via Twitter.

Expulsé par le gardien de l’établissement, il aurait alors proféré des menaces et des propos antisémites, précise le maire de Nice en ajoutant que «les enfants ont immédiatement été mis en sécurité» et que les agents de la police municipale ainsi que nationale «sont rapidement intervenus».

M.Estrosi a dénoncé «ces actes intolérables», disant qu’il ne pouvait pas tolérer qu’une personne s’introduise dans une école et profère de tels propos.

«Je ne peux pas accepter la montée de l’antisémitisme dans notre pays. De tels agissements ne peuvent être commis au sein de notre République, c’est pourquoi j’attends de la justice la plus grande sévérité», a-t-il indiqué.

Il a salué le professionnalisme des agents et le sang-froid et le courage du gardien.

L’individu a été interpellé un peu plus tard à son domicile et placé en garde à vue.

Voir l'image sur Twitter

Cette tentative d’intrusion s’est produite sur fond d’une montée de l’antisémitisme en Europe.

Au lendemain d’un attentat meurtrier devant une synagogue de la ville allemande de Halle, le journaliste Gnaan Liphshiz, correspondant en Europe de la Jewish Telegraphic Agency, a signalé que «les juifs allemands et européens plus généralement se sentent de moins en moins en sécurité» et que l’atmosphère de violence antisémite les poussait à fuir le continent.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.