« Virus Chinois » :Pékin « indigné » par le tweet de Donald Trump…




La Chine s’est opposée au président Trump après la publication d’un tweet qualifiant le Covid-19 de « virus chinois ». L’utilisation de ces termes par Washington suscite la controverse dans le pays d’Asie qui se sent « stigmatisé ».

La Chine s’est dite mardi « fortement indignée » par un tweet la veille du président américain Donald Trump, dans lequel il évoquait un « virus chinois » en référence au nouveau coronavirus provoquant le Covid-19. La diplomatie et les médias chinois sont vent debout depuis plusieurs semaines contre l’utilisation par Washington de cette expression, qu’ils jugent inutilement stigmatisante envers leur pays.

« Fermement opposés » à cette expression
« Les États-Unis soutiendront vigoureusement les secteurs d’activités, comme les Compagnies aériennes et autres, qui sont particulièrement touchées par le virus chinois », a écrit lundi soir Donald Trump. Des membres de son administration avaient déjà utilisé des expressions similaires, mais jamais jusqu’à présent le président américain.

« Nous sommes fortement indignés, et fermement opposés » à l’utilisation de cette expression, a indiqué lors d’une conférence de presse Geng Shuang, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la communauté internationale sont clairement opposées au fait de lier un virus avec des pays ou des régions spécifiques, et contre toute stigmatisation. »