Vladimir Poutine : « certains pays occidentaux utilisent la pression, l’intimidation et le chantage pour exploiter l’Afrique »

Vladimir Poutine veut nouer une relation solide entre la Russie et l’Afrique.

Alors que plus de 47 dirigeants africains sont attendus pour le tout premier sommet Russie-Afrique qui se tiendra dans la ville de Sotchi les 23 et 24 octobre 2019, le président russe a déclaré que Moscou peut offrir son aide à l’Afrique sans conditions politiques contrairement à ce que font d’autres pays occidentaux.

Lundi, Vladimir Poutine a donné un aperçu de son discours qu’il prononcera, mettant en garde contre la concurrence croissante sur les terres africaines. Il affirme que certains pays occidentaux ont recours à la politique d’intimidation pour exploiter les ressources africaines.

« Nous voyons comment certains pays occidentaux utilisent la pression, l’intimidation et le chantage sur les gouvernements souverains africains », a déclaré M. Poutine dans une interview accordée à l’agence de presse TASS, rapporté par Reuters.

Il n’a pas cité de pays en particulier, mais il fait référence aux pays qui étaient autrefois des puissances coloniales sur le continent.

« Ils utilisent de telles méthodes pour tenter de regagner l’influence et la domination qu’ils avaient perdues dans leurs anciennes colonies afin d’en tirer le maximum de profits et exploiter le continent », a-t-il ajouté.

En revanche, M. Poutine a déclaré que la Russie est prête à offrir son aide sans « conditions politiques ou autres » et à adhérer au principe des solutions africaines aux problèmes africains.

Les relations entre Moscou et l’Afrique sont en bonne voie, a-t-il déclaré, faisant allusion aux accords de coopération techniques et militaires que la Russie a déjà signés avec plus de 30 pays africains.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.