« YAHYA JAMMEH EST UN OBSÉDÉ SEXUEL », TÉMOIGNAGE DE SON EX CHEF DE PROTOCOLE

Auditionné devant la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations, Alhagie Ousman Ceesay, a accusé Yahya Jammeh, dont il fut le chef de protocole, d’être un obsédé sexuel. Une ancienne membre du protocole du Palais, entendue devant la même commission, le visage masqué pour des raisons de sécurité, a également brossé le même portrait de l’ex-dirigeant. A les en croire, une dizaine de filles étaient recrutées à la Présidence gambienne sous le régime de Jammeh pour satisfaire la libido de l’ex homme fort de Banjul.

BANJUL – La Commission vérité, réconciliation et réparation (TRRC) poursuit toujours ses auditions sur les violences sexuelles perpétrées sous le précédent régime. En début de cette semaine, c’est l’un des plus proches collaborateurs de Yahya Jammeh qui a été auditionné. Aladji Ousmane Cissé, chef de protocole de la présidence jusqu’à la chute de l’ex-président et qui est toujours en poste, a rappelé le recrutement d’un groupe de femmes comme membres du protocole. Travaillant avec elles, il se rend compte que la majorité de ces jeunes filles étaient limitées et incapables de s’acquitter de leur travail.

« YAHYA JAMMEH EST UN OBSÉDÉ SEXUEL », TÉMOIGNAGE DE SON EX CHEF DE PROTOCOLE
L’ex-chef de protocole de Jammeh devant la TRRC

Pourquoi étaient-elles recrutées alors, lui demanda l’avocat général ? « C’était un secret de polichinelle pour tout le monde, c’étaient des “dames spéciales” du président. Le nom d’agent du protocole n’était qu’une dissimulation », a-t-il martelé, avant de renchérir : « Certains d’entre elles venaient à la State House après les heures de travail, que ce soit à Banjul ou à Kanilai. Les dimanches, les jours fériés, peu importe », a-t-il révélé à la Commission. A ses yeux, elles n’étaient en poste que pour « satisfaire les désirs sexuels » de l’ex-dictateur.

Un faible pour les femmes au teint clair

Selon ses remarques, « Jammeh est obsédé par les belles femmes et celles de teint clair particulièrement. Quelles soient gambiennes ou pas ». Ce témoignage a été corroboré par une agente du protocole de l’époque entendue par les enquêteurs de la Commission. Dans l’anonymat et pendant de longues heures, elle a raconté ses mésaventures immorales avec celui qui a dirigé la Gambie d’une main de fer pendant 22 ans.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.