Zambie : libération sous caution de l’opposant Chishimba Kambwili

La justice zambienne a ordonné vendredi la libération sous caution de l’opposant Chishimba Kambwili accusé d’avoir diffamé le chef de l‘État.

C’est une petite victoire pour l’opposition zambienne. La justice du pays a ordonné, vendredi, la remise en liberté sous caution d’un de ses leaders, Chishimba Kambwili, poursuivi pour diffamation envers le Chef de l‘État Edgar Lungu.

Le Chef du Congrès national démocratique ( NDC) a été arrêté mercredi après la publication d’une vidéo dans laquelle il raillait les coûteux voyages internationaux des « chiens de Chawama ».

Chawama, c’est le quartier pauvre de la capitale zambienne Lusaka d’où est originaire le président Edgar Lungu. L’opposant a plaidé non-coupable lors de sa comparution alors que l’accusation parlait d’une tentative de ridiculiser le chef de l‘État et de susciter la haine contre lui.

La caution de Chishimba Kambwili s‘élève à un peu plus de 3 800 dollars, mais sa libération a été retardée pour des motifs inconnus. Le procès de l’opposant zambien a été fixé au 30 septembre et il risque jusqu‘à trois ans de prison.

Par RSA Avec Africanews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.