Zimbabwe: L’épouse du vice-président arrêtée pour blanchiment d’argent




Mary Chiwenga, épouse du vice-président du Zimbabwe, a été arrêtée pour blanchiment d’argent et extériorisation de devises au moment même où le couple est au bord du divorce.

Mary, qui n’a pas été vue en public depuis le retour de son mari de Chine où il était hospitalisé pendant plus de quatre mois, a été arrêtée par des détectives de la Commission anti-corruption du Zimbabwe (ZACC).

John Makamure, le porte-parole du ZACC, a déclaré qu’il ne pouvait que confirmer que Marry était détenue dans un poste de police de Harare dans le cadre d’enquêtes sur des allégations selon lesquelles elle était impliquée dans le blanchiment d’argent.

“Il est vrai que Marry Chiwenga a été ciblée par Zacc et participe aux enquêtes sur les allégations de blanchiment d’argent et d’externalisation portées contre elle. C’est seulement ce que je peux vous dire », a-t-il dit.

Chiwenga et sa femme attendraient le divorce après que l’ancien mannequin a demandé au VP d’officialiser leur mariage alors qu’il était sur son lit de malade dans un hôpital sud-africain.

L’ancien général de l’armée qui a dirigé le coup d’État militaire qui a renversé le dirigeant de longue date Robert Mugabe en 2017 a passé la majeure partie de cette année à se battre contre la maladie dans des hôpitaux en Afrique du Sud, en Chine et en Inde.

Quand il a été transporté par avion en Chine, Mary aurait été interdite de lui rendre visite. À son retour à Harare le 23 novembre, elle ne faisait pas partie de ceux qui l’ont accueilli à l’aéroport international Robert Mugabe.