Affaire Diop Iseg : Le délit de viol écarté




Le Pdg du Groupe Iseg, Mamadou Diop, qui a passé hier sa première nuit en prison, est maintenant poursuivi pour détournement et corruption de mineure et pédophilie.

La charge liée au viol suivi de grossesse n’est pas, pour l’instant, retenu contre lui, rapporte Walf Quotidien.

Mieux, pour l’inculpé, le dossier n’est pas allé en audience de flagrant délit comme c’est le cas dans pareilles circonstances.

Le test d’Adn pour déterminer la paternité de l’enfant que porte Dieyna Baldé en est la principale cause. Seul ce test peut sauver Diop, indique le journal.

Toutefois, croit savoir le journal dans sa livraison de ce vendredi, il risque jusqu’à 10 ans, en vertu de la nouvelle loi criminalisant le viol et la pédophilie.