Affaire Guy Marius et Cie : Le Doyen des juges accélère la cadence




“Le dossier impliquant la bande à Guy Marius Sagna n’a pas trainé dans le bureau du Doyen des juges. Instruit en procédure d’urgence, les mis en cause n’ont pas attendus longtemps pour être entendus dans le fond. Quinze jours après leur placement sous mandat de dépôt, les contestataires de la hausse du prix de l’électricité ont toutes les chances d’humer l’air de la liberté. La stratégie de la défense, qui a provoqué l’arrêt de la grève de la faim, pourrait porter ses fruits”, écrit Kritik.
Le journal de poursuivre dans sa livraison de ce mercredi : “Si le Doyen des juges accède à la requête des avocats après l’audition des mis en cause, ce sera le bout du tunnel pour les huit (8) détenus suite à la marche non autorisée contre la hausse du prix de l’électricité. Une issue heureuse pour les mis en cause qui risque aussi de couper l’herbe sous le pied des manifestants qui n’ont pas déprogrammé leur manifestation prévue, sauf changement de dernière minute, vendredi prochain”.