AFFAIRE NDIAGA DIOUF : LE PROCÈS ENCORE REPORTÉ, BARTHELÉMY DIAS S’AGACE

Barthélémy Dias, le maire de Mermoz – Sacré Cœur devra prendre son mal en patience. L’audience du procès en appel du meurtre de Ndiaga Diouf est reportée au 16 octobre prochain. Le mis en cause dénonce un « procès politique » lié à son compagnonnage avec Khalifa Sall, l’ex-maire de Dakar.

« C’est un procès qui est renvoyé pour une énième fois parce que toutes les parties ne sont pas prenantes malheureusement à ce procès. Je le dis et le répète, je ne me suis pas auto-agressé. Donc, je pense que toutes les parties qui ont été convoquées à ce procès doivent prendre sur eux la responsabilité de venir répondre à la justice sénégalaise, et qu’on puisse vider ce dossier. Je le répète, c’est un dossier malheureux, et je veux que les Sénégalais sachent que c’est moi qui ai interjeté appel pour que le droit puisse être dit parce qu’il s’agit d’une agression contre ma personne. »

Ndiaga Diouf a été tué en décembre 2011 lors de l’attaque de la Mairie de Mermoz – Sacré Cœur par des nervis envoyés par des responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS), alors au pouvoir.

Condamné en première instance à 2 ans de prison dont 6 mois ferme et à payer avec ses co-inculpés 25 millions F CFA à la famille de feu Ndiaga Diouf, Barthélémy Dias a interjeté appel.