Affaire viol : un premier verdict tombe pour Neymar !

Alors que son nom est sur toutes les lèvres dans la rubrique mercato, une affaire de viol impliquant Neymar avait fait scandale. Au début du mois de juin, la star du PSG a été accusé de viol dans un hôtel parisien par une jeune femme du nom de Najila Trintade. Depuis, les rebondissements se succèdent. La police de Sao Paulo a décidé de ne pas mettre en examen Neymar. Le parquet peut dès à présent demander le classement sans suite du dossier ou engager des poursuites contre l’attaquant brésilien du PSG.

Le Brésilien remporte une première bataille
Le crack brésilien a remporté une première bataille judiciaire même si l’affaire n’est pas encore bouclée. La police brésilienne estime qu’il n’existe pas d’indices suffisants pour mettre en examen le joueur. C’est ce qu’a annoncé le parquet de Sao Paulo. L’enquête policière doit être remise au parquet. Celui-ci peut décider de lancer des poursuites ou classer le dossier sans suite. Le parquet a maintenant 15 jours pour décider de la suite. Il peut s’agir du classement sans suite du dossier, d’un complément d’enquête ou de l’inculpation de Neymar.

Neymar clame son innocence
L’accusatrice, Najila Trindande Mendes de Sousa, n’est pas parvenue à apporter les preuves qu’elles disaient avoir en sa possession. Elle a changé à de nombreuses fois d’avocat, puis annonçant le vol des documents sensibles. De son côté, la police de Sao Paulo considère qu’il y a absence de preuves incriminant Neymar. De fait, les investigations sont interrompues.
L’attaquant du Paris Saint-Germain est accusé par la jeune mannequin brésilienne de l’avoir violée le 15 mai dans un hôtel parisien. Il a été auditionné à deux reprises par la police brésilienne. La première fois pour avoir diffusé des conversations et des images intimes avec Najila Trindade, afin de prouver son innocence. Neymar a toujours affirmé que la relation sexuelle, dont il n’a jamais nié l’existence, était consentie.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.