ARRESTATION DE L’EX PCR DE FANDÈNE : LES SOUTIENS D’AUGUSTIN TINE S’EN LAVENT LES MAINS

Face à la presse, les proches et partisans du Directeur de cabinet du président de la République, dégagent toute responsabilité dans l’incarcération de Pape Saliou Mbaye, ancien président de la communauté rurale de Fandène dans la région de Thiès, la semaine dernière.

« Augustin Tine a dépassé le stade où il aurait pu mettre Pape Saliou Mbaye en prison. Il en avait les moyens (sic) étant à l’époque ministre des Forces armées, mais il ne l’a pas fait » précise Mamadou Mbaye Ndiaye chargé de communication du ministre Augustin Tine et chargé de mission à la Présidence.

Des personnes mal intentionnées tentent, depuis cette arrestation, de ternir l’image du ministre. Cette entreprise ne va pas prospérer. Le ministre a toujours défendu Pape Saliou Mbaye car tant soit peu il a servi Fandéne en tant que Pcr, poursuit Mamadou Mbaye Ndiaye. M. Mbaye a été arrêté et mis en prison suite à une plainte déposée par le sous-préfet de l’arrondissement de Keur Moussa, M. Pape Serigne Niang. « Pape Serigne Niang est venu ici à Fandène après l’arrestation de Pape Saliou Mbaye, il a dit que c’est lui même qui a porté plainte contre l’ex Pcr car Pape Saliou Mbaye a envoyé quelqu’un dans son bureau a Pout. Le sieur s’est présenté avec un registre domanial. Et puis il a mis 1 million de F Cfa sur la table sous-préfet en essayant de le corrompre afin qu’il régularise un registre qui était censé être perdu lors de sa passation de service avec Augustin Tine, en tant que maire, en 2014 ». Voilà ce qui s’est passé, se justifient les soutiens du ministre directeur de cabinet du chef de l’Etat

A en croire les partisans du maire de Fandène, l’ancien ministre des forces armées n’a pas un esprit revanchard.

« Augustine Tine avait le pouvoir d’emprisonner Pape saliou Mbaye mais il ne l’a jamais fait. Car il n’a aucune rancune. Que les gens sachent que cette affaire n’a rien de politique. Notre maire n’a pas peur de l’adversité car il a un bon bilan dans tous les domaines ».

L’ancien président de la communauté rurale de Fandène, Pape Saliou Mbaye, ainsi deux de ses acolytes sont sous mandat de dépôt. Ils séjournent depuis le 25 juillet dernier à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès pour tentative de corruption.