Assane Diouf et Rangoun se télescopent au tribunal




Le tonitruant Assane Diouf qui ne s’est pas assagi avec son emprisonnement et qui a repris du service par des insultes et offenses outrageantes, va fait face au juge aujourd’hui. Si ce dernier suit le parquet, Assane retourne en prison. Diouf s’est télescopé au tribunal avec Rangou qui a été déférée hier.

Arrêté pour injures, offense et appel à l’insurrection, Assane Diouf a passé la nuit du jeudi au vendredi au commissariat central de Dakar. Cela, à la suite d’un retour de parquet dont il a bénéficié. Il fait face au juge aujourd’hui.

Mais déjà, pour cet insulteur public qu’un premier emprisonnement n’a pu calmer, le parquet a demandé son placement sous mandat de dépôt. Il appartient au juge de décider du sort d’Assane qui n’est pas à son coup d’essai. Assane Diouf a été conduit avant-hier au tribunal. Le premier insulteur public du Sénégal n’a pas fait face au procureur qui a saisi le juge du premier cabinet pour ce cas. Il va être est mis devant les faits.

Pour rappel, lors de sa première arrestation, Assane s’en était pris à des autorités de l’État, à des chefs religieux et à de simples citoyens en les insultant depuis les Usa. Si pour cette affaire Assane était inculpé pour offense au chef de l’État et l’apologie du terrorisme, cette fois il répond du chef d’injures publiques, appel à la désobéissance…..

Au moment où Assane Diouf faisait l’objet d’un retour de parquet, Rangou et Cie, qui ont été déférée hier, faisaient face au procureur.