Coépouse charcutée : Salimata Diaw obtient une réduction de peine

Du nouveau dans l’affaire Oumou Diop, cette femme qui a été agressée à coups de machette, au mois d’octobre dernier, par sa coépouse, à Thiaroye Médine 4. En fait, la peine de prison de Salimata Diaw, reconnue coupable de tentative d’assassinat par coups et blessures ayant entrainé une incapacité temporaire de travail (Itt) de 60 jours, a été réduite à 2 ans. Alors que la coupable a été condamnée, en premier jugement, le 18 décembre 2018, à 5 ans ferme.

La détenue avait interjeté appel et le procès s’est déroulé le 24 juillet 2019, devant la Cour d’appel du tribunal de grande instance (Tgi) de Pikine-Guédiawaye. Le verdict vient de tomber ce mercredi.

Oumou Diop : «Je suis vraiment navrée par notre justice»

Non contente de cette décision rendue, Oumou Diop, jointe par téléphone, a laissé entendre : «Un huissier m’a donné une convocation disant que Salimata Diaw avait fait appel pour que l’on puisse diminuer sa peine. Après un premier renvoi le 3 juillet, l’audience s’est finalement tenue le 24 juillet. Aujourd’hui, je suis surprise par ce jugement qui été prononcé. Je suis vraiment navrée par notre justice.»

La victime a précisé que sa coépouse n’a même pas purgé la moitié de sa peine qui lui avait été infligée.