CPI : deux avocats demandent la suspension de Fatou Bensouda

Fatou Bensouda fait l’objet d’une plainte déposée par deux avocats. Walter Marquez et Carlos Ramirez Lopez accusent Bensouda de violation de droits de l’homme en Gambie, sous l’ère Yaya Jammeh.

La plainte du président de la Fondation El Amparo, exige que l’Organisme de contrôle indépendant (OIM) de la CPI suspende l’ex-garde des sceaux de Yahya Jammeh pour qu’elle réponde de ses actes devant les juridictions compétentes.

En effet, sous le régime du président Yahya Jammeh, Fatou Bensouda avait occupé deux postes. Celui de procureur général et de ministre de la justice gambienne. Un peu plus tard en 2004, elle a rejoint l’institution internationale de la CPI.

Mais pendant son mandat en Gambie que s’est-il passé ? Plusieurs révélations stipulent que Fatou Bensouda a abusé de son autorité. On la cite dans des pratiques systématiques d’actes de torture, de fabrications de preuves, de détentions illégales, de disparitions forcées et de morts en détention. Si ces allégations sont avérées, la gambienne pourrait sauter de son poste et être poursuivie en justice.

Se basant sur l’article 42.3 du Statut de Rome, qui stipule que le procureur de la CPI doit avoir “haute considération morale”, les deux avocats ont demandé la suspension de Fatou Bensouda.

Nous y reviendrons !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.