DEAL PORTANT SUR PLUS DE 3 MILLIARDS F CFA : LA CREI ACTIVE LA DIC CONTRE L’INSPECTEUR DU TRÉSOR CHEIKH CAMARA ET SA FAMILLE

Trêve de congés pour les magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Les magistrats de cette juridiction spéciale reprennent du service dans leur mission de traquer les délinquants à col blanc. En effet, après que les services compétentes ont fini de boucler leur enquête sur cette affaire de gros sous, la Crei a saisi la Division des investigations criminelles afin qu’elle fouille les biens du comptable public Cheikh Moussa Camara, les avoirs de son épouse et ceux de ces enfants. Ce dernier fait les frais de la suite de ses déboires avec Dame Justice. LA CREI a saisi la DIC pour une enquête de patrimoine concernant l’inspecteur du Trésor, sa femme et ses enfants.

Le 27 juillet 2019, il était en procès contre le cambiste Khadim Ndiaye alias “Ndiaye euros” qu’il poursuivait pour abus de confiance portant sur 200 millions de francs CFA. Lors de ce procès, le cambiste, qui tenait une boutique de change à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, avait révélé que ses transactions avec l’inspecteur du Trésor et l’épouse de ce dernier dépassaient la rondelette somme de 3 milliards de francs Cfa. Khadim Ndiaye avait, en effet, révélé, qu’il avait connu l’inspecteur du Trésor par l’entremise de la femme de ce dernier, qui était une cliente régulière, apportant des centaines de millions pour change.

Pis, il avait ajouté que Cheikh Moussa Camara a eu le même problème avec un certain Dramé, à qui il aurait prêté la somme de 1,258 milliards F CFA. Ce qui avait scandalisé l’avocat de Khadim Ndiaye. Lequel avait demandé que l’Ofnac se saisisse de cette affaire pour voir d’où Cheikh Moussa Camara, fonctionnaire de son état, a pris tout cet argent qu’il distribuait aux cambistes sous forme de prêt avec intérêts.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.