Détournement de mineure : La fille confirme avoir eu des rapports…

Innocente, timide et brillante à l’école, A. Ndiaye, 15 ans, élève en classe de Troisième, devait comparaître ce vendredi, devant le tribunal départemental de Dakar, pas comme prévenue, mais en qualité de partie civile. Son père et civilement responsable avait déposé une plainte contre son copain.

Les faits
Il résulte qu’à la date du 09 août 2019, la fille avait demandé à son père l’autorisation d’aller à l’anniversaire de l’une de ses amies. Son papa accepte, tout en lui intimant de rentrer à 19 heures, au plus tard. Au lieu de se rendre à l’anniversaire, A. Ndiaye est allée retrouver son copain. Pis, elle a passé la nuit chez son copain et ils ont entretenu à plusieurs reprises des relations intimes. Pendant qu’elle prenait du bon temps, ses parents, dans un désarroi total, étaient à sa recherche.

Début des recherches

Ils ont fait le tour des hôpitaux, fait des réquisitions à la Sonatel, en vain. Finalement, elle n’est rentrée chez elle que le lendemain vers 12 heures.
Dès qu’elle a franchi le pas de la demeure familiale, sa mère lui a demandé de retourner d’où elle venait.
Comme si elle n’attendait que ça, A. Ndiaye a fait ses affaires et a fugué, allant chez un ami qui habite aux Almadies où elle est restée durant plusieurs jours. Après de vaines recherches, le père a déposé une plainte et les forces de l’ordre ont entamé des investigations pour la retrouver. Avec leur perspicacité, la fille a été localisée. Interrogée, elle a avoué à ses parents avoir eu une aventure sexuelle avec Moussa Thiam. Lequel sera immédiatement cueilli par la police et placé sous mandat de dépôt, pour détournement de mineure.
Les déclarations du copain de la mineure
«C’est ma petite amie. On entretient souvent des rapports sexuels. Elle m’a dit qu’elle avait 19 ans», a confié Moussa lors de son interrogatoire préliminaire. Mieux, il expliqué qu’ils étaient amants depuis plusieurs années et que c’est la fille qui venait chez lui d’habitude.

La victime confirme, assume et disculpe son petit ami
En sanglots, A. Ndiaye assume : «J’ai commencé à avoir des conjonctions sexuelles avec d’autres garçons depuis que j’ai 13 ans.»
Téméraire,belle a confirmé les propos de son son petit ami qu’elle a totalement disculpé. «Nous entretenons une relation amoureuse. Des fois, je l’appelle pour l’aviser que je venais lui rendre visite. Une fois là-bas, nous nous asseyons au salon. Ce jour là, Thiam m’a suggéré de rentrer chez moi, mais j’ai refusé. C’était la première fois que je dormais là-bas et on a entretenu des rapports sexuels. J’avoue que depuis 3 ans, j’ai commencé à avoir des conjonctions sexuelles avec d’autres garçons», a-t-elle affirmé en pleurs. L’audience à été renvoyée a huitaine pour la comparution de la partie civile.