Drogue : Le ministre de la justice se prononce sur la liberté provisoire

Le ministre de la Justice a expliqué samedi les conditions de la liberté provisoire dont ont bénéficié les individus arrêtés dans une affaire de drogue qui a éclaté au mois de juin.

« Ceux qui ont été libérés, deux Allemands et bientôt deux Italiens, l’ont été provisoirement. Quatre Sénégalais ont aussi été libérés. La libération conditionnelle se décide par le juge, en fonction de l’avancée des dossiers », a-t-il précisé.

Le ministre de la Justice s’exprimait en marge de la 21ième réunion du comité ministériel des pays-membres du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) est ouverte samedi à Saly-Portudal (Mbour, ouest).

« Quand il (le juge) estime qu’effectivement, dans tel dossier, telle partie a été entendue au fond et que son maintien en détention préventive n’est plus nécessaire, il ordonne sa libération. Donc, je vous confirme que les sénégalais ont été libérés, provisoirement », a insisté Malick Sall.

La drogue, 1110 kg, a été trouvée, entre le 26 et le 30 juin dernier par les douanes au port de Dakar dans une quinzaine de voitures sur des bateaux en provenance du Brésil et à destination de l’Angola. Elle a été incinérée.

En octobre, quarante-trois plaquettes de cocaïne d’une valeur estimée à trois milliards de francs Cfa ont été saisies soir au Port de Dakar.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.