Enrichissement illicite : Cheikh Moussa Camara et Cie cuisinés par la Dic

L’inspecteur du Trésor à la retraite Cheikh Moussa Camara est dans de beaux draps. D’après L’As, l’ancien Percepteur de Dakar-Centre fait l’objet d’une enquête de patrimoine suite à un soi-transmis du Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) Abdoulaye Ndiaye.
Exploitant un procès-verbal du commissariat de Mbour, L’As avait révélé, en exclusivité, que la police avait suggéré qu’une enquête de patrimoine soit menée sur cet ancien fonctionnaire. Cheikh Moussa Camara avait porté plainte contre un cambiste pour une somme de 200 millions de Fcfa.

Au cours de leur enquête, les limiers avaient alors découvert des transactions sur plusieurs milliards de Fcfa. Selon L’As, ils avaient saisi le parquet de Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) pour qu’une enquête de patrimoine soit menée. Ce qui est, désormais, chose faite.

Mieux, Cheikh Moussa Camara, connu aussi sur le terrain politique comme un responsable du parti Rewmi, et tous ceux qui sont cités dans cette sulfureuse affaire ont déjà défilé devant les redoutables enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic) pour y être cuisinés.

Même si l’enquête est encore loin d’être bouclée, le quotidien L’As n’est pas loi de penser que cet inspecteur du Trésor à la retraite risque d’être le premier client de la saison 2 de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) qui sorti ainsi de sa longue période d’hibernation.