Mbour – Pédophilie, détournement de mineure : Un maître coranique écope de 10 ans ferme

S. Ka (47 ans) est un maître coranique qui a un maladif penchant pour les petites filles. Marié trois fois, l’homme aime plus les petites filles que les femmes d’âges mûres. Son penchant, lui a ouvert les portes de la maison d’arrêt de Mbour (Mac) pour une très longue durée. Il a été condamné à dix ans de prison ferme par le tribunal de grande instance de Mbour. Selon la petite B. Diaw, 8 ans, le maître coranique avait l’habitude de lui faire des attouchements. ”Il a mis son sexe dans le mien et il m’a blessée. Je suis tombée malade ma mère m’a amenée à l’hôpital’, raconte la petite fille. Le maître coranique a réfuté les faits, en déclarant : ”depuis cinq ans, je lui enseigne le Coran mais je ne l’ai jamais touchée. Sa maman est venue inscrire cinq de ses enfants, quatre garçons et un fille. 
Elle ne paie jamais la mensualité qui s’élève à 500 francs. Je lui ai reproché et je l’ai dit à son mari en le croisant un jour. C’est pour ça qu’elle m’en veut et elle m’accuse de viol”. Le juge lui rappelle qu’il avait reconnu les faits devant les gendarmes. Pis, qu’il avait avoué l’avoir fait à d’autres filles qui n’étudiaient plus dans son daara. Appelé dans l’assistance pour apporter son témoignage, le frère du prévenu, G. Ka, a terriblement enfoncé son petit frère. ” Nous avons le même problème avec nos enfants. Nous ne parvenons pas à les épargner de ses agissements. Nous avons cherché toute sorte de solution pour lui venir en aide. Nous lui avons trouvé trois fois une épouse pour qu’il arrête de toucher les enfants. N’en pouvant plus, la famille a pensé que comme il était très instruit en arabe, si on lui ouvrait un daara, il arrêterait ses agissements. Mais ce n’était pas la solution”, dit G. Ka. Submergé par l’émotion, il fond en larmes. S. Ka est condamné à dix ans de prison ferme. Il devra verser 500.000 francs CFA, en guise de dommages et intérêts à la maman de la victime.