Ousmane Diagne, ancien procureur: «Je n’ai jamais été procureur du gouvernement»

L’ancien procureur de la République, Ousmane Diagne, avait, lors de la passation de service au parquet de Dakar, entre lui et son successeur Serigne Bassirou Guèye, le 2 mai 2013, livré un message puissant à l’endroit de ses collègues magistrats membres du parquet. Clamant son indépendance, il avait juré ne jamais être un procureur du gouvernement.

L’ancien maitre des poursuites, Ousmane Diagne, parlant de sa collaboration avec la police judiciaire et la gendarmerie qu’il a tant magnifiée, disait ceci : «Nous avons eu à vivre des moments extrêmement difficiles, mais au cours desquels nous a­vons eu à travailler pour le Sé­né­gal et à demeurer fidèles à ce que nous sommes. Je n’ai jamais été autre chose qu’un procureur de la République et pas un procureur du gouvernement», a-t-il martelé sous des ovations nourries de la foule composée de magistrats, d’employés de la justice, d’agents de la Dic, de gendarmes, de journalistes et des présidentes du tribu­nal départemental et du tribunal hors classe de Dakar.

Une réaction de la foule à laquelle l’ancien procureur a vite fait de donner une signification.

«L’indépendance, ça s’assume et ça se paie»

M. Diagne de poursuivre en faisant état des difficultés qu’il a connues dans sa collaboration avec certains gardes des Sceaux. «J’ai travaillé avec plusieurs gardes des Sceaux et à l’exception notable du Pr. Moustapha Sourang à qui je rends hommage, j’ai toujours eu de grandes difficultés à un certain moment», révèle-t-il.

Mais «je rends grâce à Dieu d’avoir exaucé mon vœu au moment d’entrer comme procureur de la Répu­blique près le tribunal régional hors classe de Dakar, qui était de pouvoir sortir la tête haute», s’était-il réjoui.

Avant de préciser : «A chaque fois qu’il m’a été possible de dire non, j’ai dit non de la façon la plus ferme, la plus irrévocable. Je n’ai aucun regret. L’indépen­dance, ça s’assume et ça se paie. J’ai toujours dit à mes élèves du Cfj (Centre de formation judiciaire), ce n’est pas parce que nous sommes du parquet que nous ne devons pas être indépendants. Nous sommes d’abord et avant tout des magistrats. Nous devons être des magistrats du siège ou du parquet, en fonction tout simplement du prince et des affectations. Il n’y a pas de mérite particulier d’être au siège ou au parquet, parce qu’on est indépendant ou pas. La justice est rendue au nom du peuple sénégalais et pas au nom de qui que soit d’autre», avait-il notamment martelé.

Toutefois, malgré son départ du parquet de Dakar, Ousmane Diagne n’éprouvait aucun sentiment de regret après de loyaux services rendus à la nation sénégalaise.

«Cessez d’être des fonctionnaires magistrats»

Il disait ceci : «Je n’ai absolument aucun regret. Si c’était à refaire, ce que j’ai fait pour mériter de partir, je l’aurais refait. Je n’ai usé du devoir de déplaire. J’en ai même abusé et j’en suis fier.»

Dans sa vision des choses, l’ancien procureur «demeure con­vaincu de la nécessité de réformer le parquet qui ne peut plus continuer à fonctionner suivant les mêmes règles et la même philosophie en vigueur depuis 50 ans».

Dans la foulé, il invitait les magistrats du parquet à «cesser d’être des fonctionnaires magistrats entièrement à part, pour devenir un véritable magistrat débout dont le statut consacre l’indépendance et la liberté d’action et de conscience, en parfaite conformité avec la loi».

Car, à en croire le parquetier, «il est temps que (leur) statut soit repensé et amélioré pour que les conditions d’exercice de (leur) fonction soient garanties de façon claire et précise et sans toutefois (leur) conférer une fonction d’électron libre».

A ses collègues, avec qui il a travaillé au parquet de Dakar, Diagne dira «qu’il est temps que les procureurs et substituts cessent d’être exposés à des risques de représailles à chaque fois qu’ils décident d’exercer une petite parcelle de leurs attributions en conformité avec leur serment, de se conformer en dignes et loyaux magistrats».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.