Pédophilie : Un musicien risque 10 ans de prison ferme

Dix (10) ans de prison ferme. C’est la peine que risque le musicien Daouda F. Agé de 68 ans, divorcé et père d’une fille de 15 ans, il a comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour viol, pédophilie sur des mineures de moins de 13 ans, détournement de mineure, collecte illicite de données personnelles et pornographie infantile. Selon Rewmi Quotidien, les faits ont eu lieu dans le village de Niague. Ce vieil artiste, qui avait l’habitude de recevoir ses fans, a eu l’idée d’avoir des rapports sexuels avec deux mineures et de filmer leurs ébats.
Alors que les deux fillettes, âgées respectivement de 11 ans et 12 ans, étaient venues rendre visite à leur idole. L’une avait pris le portable du musicien et regardait des vidéos pornographiques que ce dernier avait gardées dans son portable. C’est ainsi qu’il en a profité pour abuser l’autre fille. De peur d’être dénoncé, le mis en cause a remis de l’argent aux filles avant de leur dire de revenir à chaque fois que le besoin se fait sentir. Ce que les enfants ont appliqué sans problème. Un autre jour alors que le musicien léchait les parties intimes de l’une des filles, l’autre filmait la scène.

Pis, Daouda se permettait de doigter la mineure. Sachant qu’il ne peut pas donner tout le temps de l’argent aux filles, il a menacé de diffuser les vidéos et les images sur Facebook, si jamais elles divulguent leur secret. Le prévenu précise qu’il n’a jamais eu des rapports sexuels avec les filles. “Je léchais ses parties intimes pendant que sa copine nous filmait. C’est elle qui a pris l’initiative de nous filmer. Mon seul tort c’est d’avoir gardé les vidéos. Mais, je ne les ai jamais menacés”, s’est-il défendu. L’affaire est mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 4 février prochain.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.