Plainte de la Cité Touba Renaissance : Le juge tacle Mbackiou Faye

Selon Libération, le juge a vidé, hier, l’affaire opposant les propriétaires et résidents de la Cité Touba Renaissance au promoteur du projet Mbackiou Faye. En effet, le tribunal n’a pas suivi les demandes relatives à la canalisation des eaux de pluies et à l’annulation des morcellements complémentaires demandés par les plaignants.
Toutefois, renseigne le journal, le juge a ordonné à la Sci Promobilière ès qualité de son représentant légal Mbackiou Faye à réaliser, dans les plus brefs délais, le bitumage de la voierie de la dite cité avant de la condamner au paiement d’une astreinte de 200 000 Fcfa par jour de retard à compter de la signification de l’ordonnance.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.