Procès à la Crei : L’État prêt à “réhabiliter” Karim

Va-t-on vers une amnistie pour Karim Wade ? En tout cas, selon les informations de L’Observateur, l’État du Sénégal s’est engagé, à Genève, devant le Comité des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme, à “réhabiliter” Wade-fils.
En clair, le Sénégal a décidé de réparer les préjudices subis par Karim Wade lors de son procès à la Cour de répression der l’enrichissement illicite (Crei). L’annonce a été faite par Fatou Gaye, ministre-conseillère à la Mission permanente auprès des Nations-Unies.

Cette dernière, qui conduisait une délégation sénégalaise, à Genève, en a fait la promesse, hier mardi, au Comité des Droits de l’Homme. Ce, à l’occasion de l’examen du rapport soumis par le Sénégal au tire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.