Le corps de Robert Mugabe quitte Singapour

Le corps de l’ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a quitté Singapour, où il est mort la semaine dernière, pour être enterré dans son pays natal.

Auparavant, un cortège de policiers avait escorté un corbillard et d’autres véhicules jusqu’à l’aéroport depuis le salon funéraire où son corps avait été retenu après sa mort la semaine dernière.

M. Mugabe, âgé de 95 ans, était hospitalisé dans la cité-état.

Des centaines de personnes sont attendues à l’aéroport de la capitale, Harare, mercredi après-midi pour l’arrivée de l’avion transportant son corps.

Sa dépouille sera présentée à la Nation pendant deux jours pour permettre au public de lui rendre hommage.

Mais l’ancien homme fort reste aussi controversé dans sa mort qu’il l’était de son vivant.

Les rencontres entre le gouvernement et sa famille n’ont jusqu’à présent pas permis de résoudre la question en suspens de savoir où il sera enterré.

On lui a accordé le statut de héros national pour avoir libéré le Zimbabwe du colonialisme, et une tombe lui a été réservée dans le sanctuaire national.

Mais les membres de sa famille auraient dit que son dernier souhait était d’être enterré dans sa maison rurale et ne voulaient pas que ceux qui l’ont chassé du pouvoir en novembre 2017 soient présents à ses funérailles.

Robert Mugabe a dirigé le Zimbabwe pendant 37 ans après l'indépendance du pays en 1980.
Image captionRobert Mugabe a dirigé le Zimbabwe pendant 37 ans après l’indépendance du pays en 1980.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.