Le nouveau commissaire du bureau des passeports met fin à l’anarchie et au racket




 Désormais tout citoyen peut disposer de son passeport en 48h sans intervention. À l’intérieur du bureau des passeports, les bancs en bois sur lesquels s’asseyaient les usagers ont été remplacés par des chaises plus confortables. Un guichet a aussi été aménagé pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées. Une équipe est dédiée au traitement des requêtes en instance. Les horaires de travail ont été revus. Désormais le service démarre à 7 h 30 mn au lieu de 8 h 30 mn et se poursuit jusqu’à 18 h 30 mn. «Et tant qu’il y a un usager qui se présente, on est obligé de rester au-delà de cette heure. Il y a un sous-officier qui se charge de la discipline interne pour réduire au minimum les récriminations. Toutes les sollicitations qui nous sont transmises au cours de la journée sont traitées avec diligence et en un temps record», a fait savoir le commissaire Camara, nouveau commissaire du bureau des passeports.