Le Président De La CAF Arrêté À Paris

La tourmente qui entoure la finale retour de la Ligue des champions de la CAF 2018/19, disputée entre l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca, n’est pas la seule polémique qui vient se greffer à la Confédération africaine de football (CAF).

En effet, à quelques semaines du début de la Coupe d’Afrique des Nations de football, Ahmad Ahmad, le président de la CAF, a été interpellé par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif) dans un hôtel parisien. Soupçonné d’être au cœur d’une situation de conflit d’intérêts selon Jeune Afrique, le dirigeant est visé pour sa proximité avec l’équipementier Technical Steel, récemment devenu partenaire de la fédération africaine.