Massacre de Bofa Bayotte, René Bassène auditionné par le juge

René Bassène auditionné par le juge René Bassène, en détention dans le cadre du massacre de Boffa Bayotte, a été auditionné hier par le juge d’instruction de Ziguinchor. Son frère a profité de l’occasion pour réclamer la tenue d’un procès pour que toutes les parties soient fixées. Cette audition permettra, par ailleurs, aux conseils du mis en cause de déposer une demande de liberté provisoire. Le journaliste René Bassène est considéré dans cette affaire par les enquêteurs comme le «cerveau» de ce massacre. Mais sa famille ne cesse de clamer son innocence.

C’était le samedi 6 janvier de triste mémoire, une attaque qui s’est déroulée à Boffa Bayotte avait fait 13 morts en Casamance. L’affaire ressemblait au début un règlement de compte entre villageois et exploitants clandestins de la forêt classée de Toubacouta, si l’on se réfère aux nombreux témoignages recueillis sur place. La surveillance de la forêt a été confiée aux jeunes de Toubacouta, regroupés au sein d’un comité de vigilance. Ce comité prélève des taxes sur chaque arbre coupé.