Accusation contre ADD : La cinglante réponse de Ousmane Faye à Oumar Faye

C’est une réponse du berger à la bergère. C’est ce qu’on a assisté entre le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) qui a voulu mettre les points sur les i à Omar Faye de Leral Askan wi, qui a eu la « maladresse » de s’attaquer au ministre des Finances.

Mais pour seule réponse, Ousmane Faye lui rappelle son passé : « je refuse de polémiquer avec ce petit type et B…, et qui, est devenu plus tard un mercenaire doublé d’un menteur reconnu de tous, ce n’est pas à celui-là que je vais échanger par presse interposée et ni ADD ou le ministère des Finances aussi ne le fera ».

Si Omar Faye savait, il n’entrerait pas dans les plans de Ousmane Faye. En réaction à la sortie qu’il a jugée maladroite du leader de Leral Askan wi, le patron de MWS rappelle à l’opinion publique qu’après les 35 milliards pour la Senelec, plus de 80 milliards pour les salaires des fonctionnaires et retraités payés depuis la semaine dernière, l’ardoise des fournisseurs du train express régional (TER) totalement épongé… Au total, c’est plus d’une centaine de milliards que l’état du Sénégal a travers le ministère des finances et du budget, a débloqués.

Une façon pour pour ADD de clouer le bec à ceux qui soutiennent que les finances publiques sont à terre et que le Sénégal est au bord d’une banqueroute. Des actes concrets pour prouver aux ennemis du Sénégal, qui passent tout leur temps à s’accoquiner avec des personnes tapies dans l’ombre pour tirer sur d’honnêtes gens à travers ce mercenaire- menteur en complicité avec certaines presses ».

Le leader de MWS se veut clair : « Je referais la même chose si Omar Faye s’attaquait encore à une grande autorité comme Abdoulaye Daouda Diallo, un haut fonctionnaire émérite dont la compétence est connue de tous, un Ministre qui bénéficie de la confiance du premier des sénégalais qui lui a confié la charge de gérer les finances publiques et le budget. Un si haut cadre brillant de l’administration, on ne doit plus laisser certains énergumènes s’attaquer à lui sans que je ne réagisse ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.