Farba Senghor : « Le Pds est devenu un patrimonial »

La situation que vit actuellement le Parti démocratique sénégalais (Pds), intéresse Farba Senghor. L’ancien chargé de la propagande du parti s’en est aussi pris à Karim Wade qui a été récemment nommé par son père au poste de Secrétaire général adjoint, chargé de l’organisation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques du parti.

« Abdoulaye Wade a tout donné à Karim »
Pour Farba Senghor « Abdoulaye Wade a tout donné à Karim. Il lui a donné le pouvoir, négocié une grâce et maintenant c’est le PDS. » Alors que pour lui « il n’a aucun mérite dans l’histoire du Pds et du Sénégal, il n’a posé aucun acte ou fait de guerre remarquable. Me Wade l’a intégré dans le système pour lui permettre de récupérer le pourvoir et le Pds. »

« L’obsession de Me Wade «
Cependant, l’ancien ministre et collaborateur de Me Abdoulaye Wade estime que « ce qui se passe au Pds ne me surprend guère ». Car ajoute Farba Senghor « c’est l’aboutissement de l’obsession de Me Wade de faire de Karim son héritier. »

« C’est la résultante de la politique que Me Wade mène depuis 2009 »
Farba Senghor ajoute également que « l. C’est la résultante de la politique que Me Wade mène depuis 2009, depuis l’inclusion de Karim Wade dans le système, dans le pouvoir et dans les affaires du Pds. Abdoulaye Wade a tout perdu. Il a perdu le pouvoir. Depuis 2009, il ne travaille que pour son fils. »