Mamadou Lamine DIALLO : « Que Fait Encore Franck Timis En Casamance ?»

Le président du mouvement Tekki ne lâche pas Frank Timis. La première partie de sa chronique de ce mardi 6 aout est consacrée à l’homme d’affaire roumain qu’il indique avoir repéré du côté de la Casamance.

Quoi qu’on dise la prédation est inscrite dans l’ADN du régime de Macky Sall. Le peuple sénégalais ne veut pas de Franck Timis dans ses hydrocarbures. Même dans ses propres rangs, la famille du Président n’a trouvé personne de sérieux pour les défendre. Quelques journaleux et communicateurs prétendus traditionnels se sont agités sans plus. En effet, la combine mafieuse autour du faux rapport de présentation de Aly Ngouille Ndiaye a été éventrée.

Une certaine African Chamber Energy a eu droit à la Une du quotidien familial le Soleil pour venir au secours de Macky Sall. En Afrique, il n’y a qu’une seule commission de l’énergie reconnue par l’Union africaine, elle a son siège à Alger. Ce machin d’un certain Eyonk est mis en avant pour jouer sans doute le même rôle que Franck Timis. C’est le même ADN, vous dit-on.

Cet aventurier est toujours au Sénégal avec sa société Africa Petroleum Company qui détient le bloc Senegal Sud Offshore Profond qui se situe en droite ligne de Cayar et St Louis. Il n’est pas nécessaire d’être un géologue né après les indépendances, considéré comme un génie dans sa famille, pour savoir tout le potentiel en gaz et condensats de ce bloc. Après la découverte des 100 millions de tonnes du Dôme Flore en 1980 en Casamance à 800 m, tous les vrais experts du secteur savent que ce bloc attribué à Franck Timis depuis des années est riche en hydrocarbures. Il est temps d’en finir avec Franck Timis et les aventuriers comme lui. Ces personnages jouent le rôle d’ARN messager pour les prédateurs qui veulent s’accaparer des ressources naturelles de leurs peuples et installer une économie de redistribution ciblée, le Thiompal.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.