Mamadou Lamine DIALLO : « S’il Y A Un Nullard Version Macky SALL Dans Ce Pays, C’est Bien Mansour FAYE»

Le président de la République, qui a supprimé le poste de Premier ministre, se met maintenant dans les habits d’un chef du gouvernement, surtout dans le cadre de la lutte contre les inondations.
Mais, à en croire le député Mamadou Lamine Diallo, c’est pour mieux couvrir l’incompétence de son beau-frère, Mansour Faye, qu’il avait nommé ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement. «Les inondations ont mis à nu l’incurie des ministres collaborateurs de Macky Sall. En 2012, son gouvernement avec un Premier ministre avait mis au point un plan décennal de lutte contre les inondations et s’était bien débrouillé pour aider les populations notamment de la banlieue ou de Ouest Foire de Dakar par exemple», dit-il dans sa 164ème ‘question hebdomadaire’. «Confié au beau-frère, le proto analphabète Mansour Faye, alors ministre chargé de l’Hydraulique et de l’Assainissement, il a mis tout cela à la poubelle se concentrant dans la promotion de Suez contre les entrepreneurs sénégalais. Résultat des courses, en 2019, les populations sont abandonnées à leur propre sort notamment avec la construction d’infrastructures dont le volet assainissement est ‘étouffé’ mode Macky Sall», poursuit le leader du mouvement Tekki qui chiffre à plus de 10 milliards par an les pertes économiques dues aux inondations. «Macky Sall demande l’audit technique des ouvrages d’assainissement au Ps dompté, une façon de couvrir l’échec cuisant de Mansour Faye à qui il a confié tous les projets sociaux à grand financement de son régime pour asseoir une clientèle politique. S’il y a un nullard version Macky Sall dans ce pays, c’est bien Mansour Faye», poursuit-il, avant d’ajouter: «En attendant l’audit des 307 milliards de véhicules achetés par le régime BBY, Serigne Mbaye Thiam, dompté par Macky Sall, pourra faire semblant de se pencher sur les ouvrages hydrauliques ; tout le monde sait que ça ne marche pas. Et c’est la faute à Mansour Faye. Un point c’est tout».

D’autre part, le député accuse le ministre du Pétrole et du Gaz «l’apprenant» Mactar Cissé de refuser de rendre public le document final d’investissements du projet gazier de Saint-Louis, suite à sa question écrite au Gouvernement. Ce qui lui fait dire que Macky Sall ne croyait pas si bien dire en notant que son collaborateur Mactar Cissé apprenait vite, sans doute en mode fast track. Ce qu’il a appris, vite, d’après lui, c’est comment ne pas respecter la loi. Car selon lui, aussi bien le règlement intérieur de l’Assemblée nationale que le code de transparence des finances publiques voté par «l’écurie» des députés de Macky Sall sont clairs, on ne peut pas refuser de donner des documents à un député et au surplus un document relatif aux ressources naturelles qui appartiennent au peuple. Et à l’en croire, ce document est le plus important dans le démarrage de l’exploitation du gaz.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.