NOUVELLE DYNAMIQUE DE COM : « NOUS DEVONS ÊTRE PERCUTANTS ET NON VIOLENTS »

Le chef de l’Etat Macky Sall, président de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, majorité), appelle les membres de cette alliance regroupant le parti au pouvoir et ses alliés à travailler à la création d’une “nouvelle dynamique de communication”.

“J’insiste sur la nécessité pour notre coalition, la majorité présidentielle, de créer une dynamique de communication”, a-t-il-dit dimanche, lors de la clôture d’un séminaire sur “la communication politique de la majorité”.

Selon Macky Sall, avec ce séminaire, la mouvance présidentielle est armée pour “franchir une étape dans la communication”.

“Nous devons réussir à imposer un paradigme dans le partage et la restitution du bilan face à nos compatriotes, nos mandants bénéficiaires des politiques publiques”, a dit Macky Sall, leader de l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel.

Il a invité les communicants de la majorité à rendre compte de son bilan “au quotidien avec fidélité et transparence’’.

“Il faut qu’on soit pédagogique. Il faut être simple”, a souligné le président de BBY, avant de souhaiter “la multiplication” de séminaires du genre sur le Plan Sénégal émergent (PSE) notamment et la portée politique de ses projets en général.

Concernant les fakenews, le président Sall a demandé aux militants de la majorité d’insister sur ses actions pour contrer ce phénomène.

“Nous devons être offensifs et non agressifs. L’agressivité n’est pas le fort du pouvoir. Il faut être calme, serein. Nous devons être percutants et non violents. Notre riposte ne peut faire l’économie d’une bonne argumentation”, a relevé le président de la coalition BBY.

Macky Sall a par ailleurs a plaidé pour que l’action du gouvernement soit défendu en priorité dans les débats publics.