Pour avoir exigé l’audit du fichier, du processus électoral, l’évaluation de la présidentielle, des discussions sur le parrainage et la caution : l’opposition a reporté les élections

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’opposition a largement contribué au report sine die des élections municipales et départementales. Celles-ci seront désormais tenues « au plus tard le 28 mars 2021 ».

Selon SourceA, l’opposition a en effet exigé qu’il soit, impérativement, procédé à l’audit du processus électoral, à l’évaluation de la Présidentielle du 24 février 2019, ainsi qu’à des discussions approfondies sur l’opportunité de maintenir le parrainage ainsi que la caution pour les prochaines élections locales.

Toutes ces opérations requièrent énormément de temps. En effet, rien que le chantier consistant à auditer le processus électoral requiert énormément de temps, puisque c’est toute la chaîne, depuis l’inscription sur les listes, qui devra être passée au peigne fin.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.