Pr Moustapha Samb : « Sonko et Idy seront bousculés par Karim et Khalifa »

Au delà des retrouvailles libérales, Abdoulaye Wade veut l’amnistie de Karim Wade, voire celle de Khalifa Sall, Et, le Pr Moustapha Samb du Cesti, homme politique, Docteur en communication de jeter un coup d’œil sur l’horizon. Un horizon pas éclairci pour Ousmane Sonko et Idrissa Seck, selon le spécialiste de la communication politique, invité mardi de Senego,

Professeur comment analysez-vous le nouveau champ politique qui se dessine ?

Les Sénégalais observent et ne manqueront pas de se faire une idée. Le président Macky Sall a les cartes en main. C’est lui qui imprime une direction à notre jeu politique actuel et il semble être moins tributaire que les autres qui cherchent à accéder à la magistrature suprême.
Karim, Khalifa, Sonko, Idy et tant d’autres issus des rangs de la majorité, veulent devenir président. Le président Macky Sall, quant à lui, veut finir son programme, matérialiser les principaux axes du Plan Sénégal Emergent (PSE) et laisser à la postérité l’image d’un grand chef d’Etat qui a construit son pays sans oublier aussi, pour lui, le souci de sortir dans la quiétude et par la grande porte.

Avec des calculs politiques en arrière-plan ?

Des calculs politiques, il y en aura. Sonko et Idy seront bousculés par les nouveaux venus, si cela se matérialise dans les faits, toutefois, en dehors de la dynamique des rapports de force tout à fait compréhensibles, c’est le peuple sénégalais, dans sa maturité qui aura le dernier mot et les élections locales en perspective vont constituer un premier niveau de lecture et un baromètre provisoire pour envisager quelques idées prospectives quant aux futures échéances électorales à venir.