Ps : Levée de boucliers contre Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue

Le décès d’Ousmane Tanor Dieng a déclenché une lutte féroce pour sa succession à la tête du parti. Selon Walf Quotidien, la révolte couve déjà contre le duumvirat Serigne Mbaye Thiam-Aminata Mbengue Ndiaye. Des jeunes, sages et cadres du Parti socialiste (Ps) préparent la riposte contre ce qu’ils qualifient de complot et confiscation du parti par le duo en question.

Des proches de Khalifa Sall sont montés au créneau, soutenant que le mandat du Bureau politique a expiré depuis juin 2018. Par conséquent, l’équipe dirigée par Ousmane Tanor Dieng était dans l’illégalité. Donc, Aminata Mbengue Ndiaye ne peut se prévaloir de son statut de secrétaire générale adjointe pour succéder à Tanor Dieng.

Pendant ce temps, des pro-Tanor soulignent que les textes du parti parlent de gestion collégiale des secrétaires généraux adjoints en cas d’absence du Secrétaire général.

Pour sa part, Abdoulaye Gallo Diao déclare qu’aucune disposition des textes du Ps ne permet à Aminata Mbengue Ndiaye d’assurer l’intérim. “Seul le comité central du Ps est habilité à désigner l’intérimaire de notre défunt Secrétaire général”, recadre-t-il.

“Les secrétaires adjoints fonctionnent par pool et non par ordre. Aujourd’hui, ils sont au nombre de trois, à savoir Aminata Mbengue Ndiaye, Cheikh Abdoul Khadre Cissokho et Birahim Diagne”, renseigne un membre du Bureau politique et une voix autorisée du parti.