SAMBA SY : « ABDOULAYE DAOUDA DIALLO EST ESPIÈGLE »

Le marathon budgétaire tire à sa fin. Reconnu pour son calme depuis le début du vote du budget pour l’exercice 2020, le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, Samba Sy, s’est lâché, ce mercredi, 11 décembre, taquinant son collègue Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget. Ce, lors de l’examen de son projet de budget arrêté à 3 milliards 601 millions 928 mille 220 F CFA, cette année, soit une hausse de 297 millions F CFA, dont 2 milliards 404 millions 142 mille 992 F CFA pour la Gouvernance du marché du travail, et 264 millions 196 mille 992 F CFA pour la protection sociale des travailleurs.

« Il n’a pas l’air d’y toucher mais… »

« Je voudrais vous dire, honorables députés, que ma présence assidue à vos côtés, m’a permis de faire un chemin avec mon collègue des Finances. Je le connaissais mais comme collègue. Mais nous avons été contraints de travailler côte à côte pendant des jours et des jours. Nous avons échangé, devisé, je l’ai trouvé espiègle. Je lui disais qu’il était certainement ce genre de personnes qui, quand il était en classe, causait beaucoup de tort à ses camarades. Sans avoir l’air d’y toucher, c’est des vannes qu’il lâche et vous devez être très solide pour ne pas éclater de rire. Je ne le connaissais pas sous ce travers. Et l’exercice auquel nous avons été soumis m’a amené à le découvrir, et c’est un gain considérable. »

Samba Sy plébiscité par les députés

Au nom de leurs collègues, pouvoir, opposition et non-inscrits, Ndeye Lucie Cissé, Nango Seck, Aïda Mbodj, Abdou Mbacké Bara Doly et Nicolas Ndiaye n’ont pas tari d’éloge envers Samba SY, mettant en exergue son assiduité et sa ponctualité. « Je voudrais commencer par saluer votre accompagnement, déclarera la première. Nous avons vécu ensemble ce marathon budgétaire. Vous avez vécu tout ce que nous avons vécu ici, je pense que nous sommes tous unanimes à dire que tout le monde a pu remarquer votre rigueur, votre professionnalisme, votre compétence. Vous êtes là, vous tenez des PV (Procès-verbaux). Mais au-delà de ça, vous avez fait un travail remarquable au niveau de cette Institution en répertoriant toutes les lois votées depuis 1960 ».

« Notre collègue l’a déjà dit mais tout le monde pense la même chose : votre sagesse, votre discipline mais la façon stoïque vous êtes présent pendant ces 2 mois pour nous accompagner. Nous vous avons observé comme vous l’avez fait. Vous avez le sens de l’écoute, et nous avons vu comment vous notez tout ce qui est important », renchérit Aïda Mbodj, député non-inscrite.

Mandaté par le Groupe parlementaire ’’Liberté et Démocratie’’ du Parti démocratique sénégalais (PDS) et ses alliés, Abdou Mbacké Bara Doly a plaidé pour l’augmentation de son budget « eut égard aux programmes que veut développer le ministère (du Travail) ».

La réponse d’Abdoulaye Daouda Diallo, aux sollicitations des députés : « Je l’ai dit à mon collègue que nous restons sensible à ses préoccupations. A chaque fois que cela sera nécessaire, nous prêterons une attention particulière à ses sollicitations. C’est une instruction venant du président de la République, (Macky Sall) ».