Violence Verbale À L’APR : « Macky SALL, Le Responsable En Première Et Dernière Instance », Selon Les Partisans D’ABC




Le mouvement « ABC j’aime », qui réunit les partisans du médiateur de la République, Alioune Badara CISSE regrette cette montée d’adrénaline dans le camp du pouvoir. Il s’agit de ce spectacle désolant auxquels s’offrent de grosses pontes de l’APR, à travers une violence verbale exacerbée.

Le désordre s’est installé…
L’APR est plongée depuis quelques temps dans un désordre indescriptible, qui risque de transformer la mouvance présidentielle en une véritable foire d’empoignes. Surtout, dans ce contexte de second et dernier mandat du chef de l’Etat.

La responsabilité du président Macky SALL, établie
Face à cette situation, les amis de ABC ont interpellé directement le président de la République « dont la responsabilité est engagée au plus haut point » selon leurs certitudes.

Opacité autour d’un 3ème mandat
Ces derniers ont d’ailleurs tenu à rappeler que le président Macky Sall avait juré d’observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution. Sans trop avancer, l’opacité qui entoure les intentions prêtées au chef de l’APR, par rapport à un 3ème mandat, semble insinuée. Pour rappel, de hauts responsables du parti au pouvoir, Alliance pour la République (APR) se sont illustrés dernièrement par une certaine violence verbale dans les médias. Selon les partisans du médiateur de la République, Me Alioune Badara CISSE, le chef de l’Etat Macky SALL est le responsable en première et dernière instance.