Wade Tire Sur Le Front De…Decroix Et Oumar Sarr




Radicalisation de son combat contre Macky Sall : Wade rompt avec le Front de résistance nationale

Me Abdoulaye Wade ne se contente pas uniquement de tourner le dos au Président Macky Sall, avec qui il s’était retrouvé lors de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinaan, sous la bénédiction du khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Me Abdoulaye Wade ouvre un autre front, cette fois contre ceux qui étaient ses alliés dans l’opposition, regroupés au sein du Front national de résistance (FNR) dont le Parti démocratique sénégalais (PDS) était le principal initiateur. Tout le monde voyait venir cette rupture, surtout après que le secrétaire général du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (MEEL) était venu en éclaireur pour s’en prendre à Mamadou Diop Decroix, Oumar Sarr et Moctar Sourang coupables à ses yeux, de faire le jeu du pouvoir.

Dans un communiqué signé par son secrétariat national, le PDS « constate avec regret des dysfonctionnements graves du Front de Résistance National (FRN) dont il était l’un des principaux initiateurs. » Et d’indiquer : « Ce front qui regroupe divers partis, mouvements et personnalités politiques, devait servir de cadre de lutte pour la restauration des acquis démocratiques systématiquement bafoués par le régime de Mackcy Sall et la défense des intérêts des populations. Il se distingue malheureusement par de multiples déviances autant dans son fonctionnement qu’à travers les rapports suspects de certains responsables avec le pouvoir en place. »

Sans les citer nommément comme l’a fait le secrétaire général du MEEL, le PDS s’en prend au trio Mamadou Diop Decroix, Oumar Sarr, Moctar Sourang. A tous les faits cités, « s’ajoutent les faits de compromission avérée de responsables au plus haut niveau du Front, ce qui amène le Parti Démocratique Sénégalais à suspendre sa participation au FRN. Il engage l’ensemble des militants et responsables à rester mobilisés dans la perspective des nouvelles batailles qui seront définies par la direction du parti. »

Se mettre en rang pour combattre sans relâche le pouvoir du Président Macky Sall. C’est la seule stratégie qui vaille pour le moment pour Me Abdoulaye Wade, quitte à rompre avec ses anciens alliés du FRN, coupables de participer au Dialogue national contre sa seule volonté.