Les partisans de Sonko sauvent la banque de sang de l’hôpital de Ourossogui

un acte qui a été apprécié à Matam est le don de sang organisé par les militants du Pastef qui sont venus au secours de la banque de sang de l’hopital qui était dans le rouge. Malgré l’appel des autorités sanitaires, en dehors des militaires, personne n’est venue aider l’hôpital. Les partisans de Sonko ont ainsi offert leur sang pour sauver les malades.

Une alerte a été lancé en octobre 2019 par les responsables de l’hôpital de Ourossogui, seul centre de référence des hôpitaux de Matam, Bakel et Péké, en plus des quatre districts de la région. «Actuellement, nous sommes en période de pénurie de sang. Toutes les activités où le sang est important sont retardées. Alors que les urgences vitales, souvent, s’il n’y a pas de sang, on les perd. Nous fonctionnons présentement comme une banque de sang régionale. Mais depuis que l’hôpital de Matam est là, les activités de dons de sang n’ont pas encore commencé. A l’instant, il n’y a pas de poches 0+ disponibles, ni de poches B. Ce qu’on a, c’est les poches AB qui est le receveur universel», avait indiqué Seynabou Ndiémé Yade sur les antennes de la Rfm.