Thé et Pomme : ingrédients pour évincer le cancer et les infarctus

Les pommes ont la faveur de bien des régimes et des médecins, et cela semble justifié. Une nouvelle étude australienne révèle que ce fruit, le thé et les autres aliments riches en flavonoïdes protègent du cancer et des maladies cardiovasculaires, et plus particulièrement les personnes qui fument ou boivent de l’alcool.

Si apprendre qu’une pomme contenait 100 millions de bactéries vous avez dégouté du fruit, la nouvelle étude de l’université de Edith-Cowan va peut-être vous convaincre de croquer à nouveau dedans. Des chercheurs de cet établissement situé à Perth (Australie) assurent que les produits riches en flavonoïdes comme la pomme et le thé protègent du cancer et des maladies cardiovasculaires. Pour parvenir à cette conclusion, l’équipe a passé au crible le régime de plus de 56 000 personnes recueillies pendant 23 ans.

Les individus qui mangent régulièrement des aliments riche en flavonoïdes, des pigments végétaux sources d’antioxydants voient leur risque de mourir d’un cancer ou d’une maladie cardiaque diminué. L’effet protecteur semble par ailleurs plus fort chez les personnes à risque comme les fumeurs ou encore celles qui boivent plus de deux verres d’alcool par jour.

Pomme et thé : un régime protecteur, mais pas une solution miracle
Dr Nicola Bondonno, auteure principale de l’étude, explique « Ces résultats sont importants, car ils mettent en évidence le potentiel de prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires en encourageant la consommation d’aliments riches en flavonoïdes, en particulier chez les personnes à haut risque de contracter ces maladies chroniques« .

Néanmoins, elle prévient « il est également important de noter que la consommation de flavonoïdes ne résout pas l’ensemble des risques accrus de décès dus au tabagisme et à la consommation excessive d’alcool. De loin, la meilleure chose à faire pour votre santé est de cesser de fumer et de réduire la consommation d’alcool« .

Mais la scientifique reconnaît que mettre en pratique ces recommandations n’est pas simple. Elle estime « Encourager la consommation de flavonoïdes pourrait donc être un moyen novateur d’atténuer les risques, tout en encourageant les personnes à arrêter de fumer et à réduire leur consommation d’alcool. »
Régime riche en flavonoïdes : quelle quantité consommer ?


L’équipe scientifique a également déterminé la quantité d’aliments en flavonoïdes nécessaire pour profiter de cet effet protecteur. Il faut ainsi manger 500 grammes par jour de produits contenant ce composé. Il a été déterminé que les personnes suivant ce régime avait respectivement 38% moins de risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Pour le cancer, la baisse des risques de décès est estimée à 36%.

Dr Nicola Bondonno précise « il est important de consommer différents types de flavonoïdes qui se trouvent dans divers aliments et boissons à base de plantes ». Pour elle, le régime est simple à mettre en place « une tasse de thé, une pomme, une orange, 100 g de myrtilles et 100g de brocolis fourniraient une large gamme de composés flavonoïdes et plus de 500 grammes du composé« .

Si l’étude montre un lien entre la consommation de flavonoïdes et un risque de décès moins élevé, la nature de cet effet protecteur n’a pas encore été établie. Plusieurs facteurs peuvent entrer en jeu.

« La consommation d’alcool et le tabagisme augmentent l’inflammation et endommagent les vaisseaux sanguins, ce qui peut augmenter le risque de développer diverses maladies. Il a été démontré que les flavonoïdes ont des qualités anti-inflammatoires et améliorent le fonctionnement des vaisseaux sanguins, ce qui peut expliquer pourquoi ils sont associés à un risque moins élevé de décès par maladie cardiaque et par cancer », explique l’experte.

Flavonoïdes : quels aliments en contiennent ?
Les flavonoïdes sont des pigments végétaux responsables de la couleur des fruits et des fleurs. Il en existe plusieurs centaines. Ce composé a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, immunostimulantes ou encore anti-allergiques. On les retrouve dans les fruits, les légumes et les céréales.

Les aliments abritant la plus importante quantité de flavonoïdes sont :

le thé ;
la pomme ;
les agrumes
les fruits rouges comme la fraise, la framboise ou la myrtille ;
l’huile d’olive (pressée à froid) ;
le raisin et ses dérivés;
les épinards ;
les brocolis ;
le soja ;
l’ail ;
l’oignon.