UN TEST SANGUIN POURRAIT PRÉDIRE LE CANCER DU SEIN 10 ANS AVANT SON APPARITION




Grâce à cette nouvelle technique, il serait ainsi possible d’appliquer des mesures de préventions graduées avant l’arrivée de la maladie.

C’est une première. Un test sanguin permettrait de prédire un cancer du sein dix ans avant l’apparition d’une tumeur, révèle Top Santé, lundi 30 juin. Selon les chercheurs britanniques de l’University College de Londres (Angleterre), à l’origine du test, cela permettrait d’appliquer certaines mesures de prévention avant l’arrivée de la maladie.

Ce test sanguin pourrait être proposé aux femmes dès la ménopause et serait ensuite renouvelé tous les cinq ans. “Nous adapterions ensuite la réponse médicale en fonction de l’importance du risque, explique le professeur Martin Widschwendter, cité par Top Santé. Par exemple, pour certaines femmes, cela pourrait signifier un changement de mode de vie, pour d’autres, un suivi intensifié. Et pour celles à haut risque, on pourrait utiliser la chimiothérapie ou d’autres traitements de prévention.”

Jusqu’à présent, le seul test existant permet surtout de “déterminer les femmes porteuses d’un gêne BRCA 1 défectueux, afin de faire subir une mastectomie [ablation des seins] préventive”, rappelle Top Santé. Cette opération a été médiatisée par l’actrice Angelina Jolie, qui a subi une double mastectomie en 2013.