Alerte sur les cimetières de Pikine

Les populations de Pikine sont très inquiètes. Sous peu, si des mesures urgentes ne sont pas prises, elles risquent d’enterrer difficilement leurs morts. Pour cause, la quasi-totalité des cimetières du département sont pleins. Pis encore ! Pendant l’hivernage, ils sont inondés, ou une grande partie de l’espace est prise en otage par les eaux. Il y a deux ans, le Président Macky Sall avait été interpellé sur la question, et il avait promis de déclassifier deux hectares au niveau de la forêt classée de Mbao pour la construction de cimetière. Mais depuis lors, rien ne bouge dans ce sens. Les populations de Thiaroye ont mis à profit la 14ème édition de la journée de nettoiement du cimetière de leur localité pour rappeler au chef de l’Etat ses engagements. «Actuellement les cimetières de Pikine, Thiaroye, Yeumbeul, Thiaroye sur mer et Keur Massar sont pleins. Le Président Macky Sall nous avait promis deux hectares à la forêt classée de Mbao pour construire un nouvel cimetière. Nous lui rappelons cette promesse et lui disons que le moment est plus que jamais arrivé, car nos cimetières sont pleins. Les gens enterrent difficilement leurs morts. La situation est préoccupante», explique El H. Malal Diallo «Picci». Au cours de cette journée, d’importants moyens ont été mobilisés pour nettoyer le cimetière. «Ceux qui reposent ici ont été parmi nous. Le cimetière est la dernière demeure de toute personne. Nous demandons aussi aux autorités locales de jouer pleinement leur rôle dans la gestion des lieux de cultes, en assurant l’éclairage public et la sécurité», ajoute M. Diallo.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.