AUDIT DU COUD : LE «TOUBAB» PAPE IBRA KÉBÉ RÉPOND À MAHAMMAD DIONNE

L’auteur du fameux rapport de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) sur le Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), qui a épinglé la gestion de l’ancien Directeur et actuel ministre de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Anne, sort de sa réserve. Pape Ibra Kébé, pour ne pas le nommer, répond à Mahammad Boun Abdallah Dionne qui défend mordicus que «le rapport a été fait par un Français qui est rentré chez lui quand il a fini de faire le travail pour lequel il a été emmené».

«Je ne suis pas un Toubab. Je suis né au Saloum et j’habite à Touba. J’ai étudié au Lycée Abdoulaye Niasse de Kaolack et suis ensuite allé à Strasbourg, puis Lille et enfin Paris Dauphine. En 2014, je suis allé au Sénégal, par patriotisme, pour apporter mon expertise», déclare-t-il dans Les Échos. Concernant le Rapport de l’Ofnac sur le Coud qui fait couler beaucoup d’encre et de salives, Pape Ibra Kébé affirme, sans ambages : «Il n’y a aucun parti pris. Tout a été fait sur des bases claires. Il n’y a rien d’autre».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.