Boulimie foncière, sur l’autel de l’industrialisation, autour de la réserve de Bandia : Forêt sacrifiée ; maladies créées

La réserve de Bandia est en train de disparaître sous le regard silencieux des autorités. L’alerte est du quotidien SourceA. En effet, les projets d’extension d’une Cimenterie à Bandia font craindre aux populations locales une dégradation environnementale irréversible. Déjà que leur santé s’en est retrouvée éviscérée : bronchite, pneumonie et tuberculose étant le lot quotidien des populations. A cela, s’ajoute la boulimie foncière qui s’est, soudainement, accaparé de ce poumon vert créé à partir d’un financement de près de douze milliards de francs.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.